0 | ... | 135 | 140 | 145 | 150 | 155 | 160 | 165 | 170 | 175 | ... | 180

Exercices d’écriture

samedi 7 juin 2008, par Claire Mélanie :: Interlude ::Textuel ::

En cette fin d’année, place aux jeux d’écriture. Lecture de poèmes d’abord. Après chaque lecture, écrivez les mots qui vous viennent à l’esprit, sans trop réfléchir bien sûr. Ou bien alors, à brûle pourpoint, couchez sur papier cinq mots chacun (si vous êtes en groupe) qui viendront ensuite s’associer.
Choisissez dix, vingt de ces mots ou bien tous et concoctez un petit texte, farfelu, drôle, peu importe, un texte à lire et partager.
Le jeu peut se compliquer lorsqu’il s’agit alors de faire deux textes des mêmes mots.
Voici quelques résultats de ces rapides expérimentations.


Voici le premier groupe de mots :
lumière, nature, fraîcheur, apaisé, repos, odeur, dormir, tranquillité, mort


Texte 1


Dans l’horizon, la mort dort
Du réconfort de la nature
La lumière de tranquillité parsème
Les apaisés épanouis.
La fraîcheur et son odeur,
Linceul du réconfort
Leur servent d’abri

Texte 2


La lumière prolifère
Pour éclairer la mort
Dormir sans odeur
Dans une fraîcheur sans nom.
Apaisé, retrouvé, le repos du réconfort.


Remarque

lundi 26 mai 2008, par Claire Mélanie :: Interlude ::Textuel ::

L’arbre a percé le fruit
Il a pris soudain la frénésie de la tornade.
L’irruption, brisure du masque.
L’horizon a tangué sous mes pieds,
chavirés.


Humeur ferroviaire 2

jeudi 15 mai 2008, par Claire Mélanie :: Interlude ::Textuel ::

La gare,
Crissements, bétaillères,
La chaleur étouffe,visages flétris,
Traverse l’ennui.
...
...
Les arbres ont-ils besoin de paravent
Triangles verts à l’abri ?
Certains même enfuis,
cachés dans les herbes.
Les yeux à la racine,
Ils jouent souvent
Pour les passants
quelque air de leur cru
Avez-vous entendu ? Le vent.
 
Le papier du ciel a recouvert Paris
Les grues y dessinent des T majestueux
Vous finirez par le percer, Antennes !
Il se déplace sur les échasses des lampadaires
Les tours comme des erreurs typographiques
tamponnent encore et encore,
cette brume sans fond.
La ville à l’envers,
dans les airs du soir.

Humeur ferroviaire 1

lundi 12 mai 2008, par Claire Mélanie :: Interlude ::Textuel ::

Décor de briques et de rails,
Il glisse
Rythmes assourdis
Bribes musicales
L’Horizontal, l’horizontal.

Bonhomme de paille, bonhomme vert sur les routes de la ville. Viendra le temps, c’est certain, du bonhomme de neige.

JPEG - 127.6 ko

| 1 | ... | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | ... | 37 |

Creative Commons License
Ces créations sont mises à disposition sous un contrat Creative Commons.

Auteur : Claire Mélanie
Voici un espace d'expression plus personnelle. Vous y trouverez quelques textes, quelques photos, des impressions. Des instantanés, des atmosphères, des humeurs, des remarques, le tout sans restriction d'objet : d'un film à la poste, d'un jeu vidéo à la feuille déchue. Bonne lecture !
Mes chapitres
Les genres
Les derniers commentaires

> Et puis (22 février 2012)

Eclairement © 1998 - 2019
Mentions légales - Contact - Partenaires