0 | ... | 95 | 100 | 105 | 110 | 115 | 120 | 125 | 130 | 135 | ... | 180

Dans le prolongement de la salle à manger - salon, les cuisines donc, ou du moins un agencement d’objets pouvant y faire penser.

Une installation un peu rustique d’un côté avec grill et balai, de l’autre une table recouverte d’un napperon trouver chez Kayla. Sans oublier l’alignement des bouteilles.


Cela fait un certain temps que je n’ai pas eu le temps de jouer à Morrowind, néanmoins, il me restait quelques photos à vous montrer de l’aménagement de ma demeure abandonnée. La suite donc.

Pour les premières pièces, c’est par ici

Le hall d’abord, que j’avais passé sous silence la dernière fois, assez grandiloquent, il faut l’avouer.

JPEG - 113.8 ko

La salle-à-manger et à recevoir en petit comité, bar plus dans le prolongement la cuisine (mais ce sera pour la fois d’après).
Je l’ai installée dans la pièce que le créateur du mod de la demeure abandonnée destinait au préalable à la chambre.

Tapis modifiés par des mods de "plus graphique", la plupart des meubles récupérés auprès de nos deux charmants brocanteurs, et la plupart des décorations et petits objets récupérés chez Kayla. Sans oublier les incomparables paravents de Provincial bath shop

JPEG - 88.5 ko

Un coin plus intimiste. Un grand nombre des objets de décoration ont été soit agrandis soit rapetissés par rapport à leur taille d’origine à l’achat chez Kayla.

JPEG - 100.3 ko

On aperçoit les cuisines.

JPEG - 104 ko

Si le soleil avait fait des siennes, il avait semblé entraîner dans sa chute l’ordre normal des apparences. Il y avait eu un temps où nos cieux avaient été comme les vôtres, limpides ou épais, vastes et ouverts du bleu au noir. Mais des changements survinrent, donnant formes à l’espace, consistance : notre ciel devint feuillu, labyrinthique, impénétrable presque. Nous qui avions déjà développé des technologies avancées de voyage dûmes tout repenser pour trouver notre chemin dans ce ciel-amoncellement.

Les planètes avec lesquelles nous avions l’habitude de commercer, sur lesquelles nos amis, de la famille étaient partis s’installer sans penser un instant s’exiler, nous devinrent lointaines. Le jour de voyage fut remplacé par plusieurs mois d’une navigation improbable, chaotique.
Mais le contact ne fut pas rompu, ni avec cette Etoile fragile, que certains appelaient tendrement "l’Etoile des Voiles"

JPEG - 200.3 ko

ni avec les deux Lunes de hzaocompz, nom que la plupart prononçait "zaokomz" alors qu’on aurait dû dire, "achzokomepz" ; aucun des habitants ne s’en formalisait cependant.

JPEG - 193.4 ko

Ni avec l’étrange planète minière d’Isftuytre.

JPEG - 134.4 ko

Les échanges, et notre vie, tout simplement, furent comme ralentis.


J’étais né sur une planète où le soleil avait pris des allures terrestres. Attiré vers l’endroit où il avait des années, des siècles durant, des millénaires durant et bien plus encore, envoyé ses rayons, il avait un jour décidé de continuer son illumination du sol lui-même. S’élançant dans l’atmosphère, le Soleil avait alors rétréci, rétréci, rétréci, tant et si bien que la boule de feu était devenue un disque coloré, pas plus gros que les fleurs qu’il avait sous les yeux, et desquelles il se rapprochait à grande vitesse.
Il avait un modèle ! Et de sa volonté toute-puissante, il finit par se transformer, retenant ses flammes en des pétales orangés. Alors, au terme d’une gracieuse descente, il trouva compagnie à son image, dans une fleur jaune de ma planète, qu’il ne quitta plus.


JPEG - 44.4 ko
JPEG - 55.2 ko

| 1 | ... | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | ... | 37 |

Creative Commons License
Ces créations sont mises à disposition sous un contrat Creative Commons.

Auteur : Claire Mélanie
Voici un espace d'expression plus personnelle. Vous y trouverez quelques textes, quelques photos, des impressions. Des instantanés, des atmosphères, des humeurs, des remarques, le tout sans restriction d'objet : d'un film à la poste, d'un jeu vidéo à la feuille déchue. Bonne lecture !
Mes chapitres
Les genres
Les derniers commentaires

> Et puis (22 février 2012)

Eclairement © 1998 - 2019
Mentions légales - Contact - Partenaires