www.eclairement.com > Nos blogs > Blogabouboule

Seuls sur le sable

jeudi 29 juillet 2021, par Bouboule

Eh toi, dis-moi que tu m’aimes
Même si c’est un mensonge
Et qu’on n’a pas une chance

La vie est si triste
Dis-moi que tu m’aimes
Tous les jours sont les mêmes
J’ai besoin de romance

Un peu de beauté plastique
Pour effacer nos cernes
De levure chimique
Pour nos cerveaux trop ternes
Que nos vies aient l’air
D’un film parfait

Eh toi, dis-moi que tu m’aimes
Même si c’est un mensonge
Puisque je sais que tu mens
La vie est si triste
Dis-moi que tu m’aimes
Oublions tout nous-mêmes
Ce que nous sommes vraiment

Amoureux solitaires
Dans une ville morte
Amoureux imaginaires
Après tout qu’importe
Que nos vies aient l’air
D’un film parfait

La-la-la-la-la
La-la-la-la-la
La-la-la-la-la
La-la-la-la-la
La-la-la-la-la
La-la-la-la-la
La-la-la-la-la

Paroliers : Denis Quilliard / Elli Medeiros
Interprètes : effacés un peu

Oui j’ai des références littéraire aussi un peu

Je ne suis pas qu’une machine à remonter le vent


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).