www.eclairement.com > Art et culture

Le contrat naturel, Michel Serres

vendredi 22 septembre 2006, par Claire Mélanie

Le contrat naturel, livre du philosophe et historien des sciences Michel Serres, même s’il date déjà de 1987, permet à chacun, à travers une langue poétique et offrant des drames imagés, de (re)prendre conscience que l’homme n’a pas tous les droits sur la planète Terre, sur le ciel qui l’entoure.
Au contraire, du fait de sa position dominante, l’espèce humaine acquiert des responsabilités au regard d’une nature devenue soumise et plus fragile mais qui tend justement à se rebeller. Jusqu’au XIXeme siècle environ, l’homme était soumis aux caprices naturels : le temps, les marées pouvaient lui être fatals. Si un obstacle tel qu’une colline ou des rochers lui faisait face, alors il s’arrêtait ou le contournait. Puis l’homme est passé maître ; depuis Descartes, une pensée dérivée l’affirmait déjà tel. Fi de la colline, fi des rochers, la technique était passée par là, on détruisit, on exploita dans des proportions qui n’avaient encore jamais été atteintes.

Aujourd’hui, cette nature usée d’être utilisée se manifeste à nouveau : changements climatiques, multiplications plus ou moins expliquées des tremblements de terre et autres catastrophes naturelles. L’homme doit renouer le lien avec ce qu’il a trop considéré comme un simple instrument et hisser cet "environnement" dont le terme lui-même en dit long (l’homme est au centre, autour le reste) au même statut que lui : d’être naturel vivant à respecter et à prendre en compte.


- Michel Serres est un philosophe et épistémologue français.
- Voici quelques de ses oeuvres :

  • Rome. Le livre des fondations, Grasset, 1983
  • Le contrat naturel, François Bourin, Paris, 1987
  • La naissance de la physique dans le texte de Lucrèce, Éditions de Minuit, 1977
  • Les cinq sens, Grasset, 1985

© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).