www.eclairement.com > Technicité

Du passage à Arch Linux : pourquoi et comment ?

mercredi 12 mars 2008, par Eclairement, Lucien

Au sein des distributions pasSiGrandPublic, en est une toute particulière nommée Arch Linux. Toute particulière car elle cherche à respecter un principe de simplicité dit KISS pour Keep it Simple, Stupid et donc se trouve redoutablement efficace.

Mise à jour 2013

Ces principes vont dans le sens d’une installation légère que vous réalisez à la main et surtout non surchargée de logiciels et autre couches, fonctions, scripts et que sais-je que vous n’utiliserez pas.
Il est certes plus complexe d’installer et de paramétrer Arch Linux, toutefois vous plongez au cœur de la machine et en apprendrez plus en quelques mois, lisant ces pages et beaucoup d’autres, qu’en des années sur d’autres systèmes.

Cela se double d’un processus de mise à jour en continu dit « rolling release » qui a pour effet un système en évolution constante et toujours en pointe. Il n’y a donc pas de version ou de mises à jour proprement dit, nul besoin de subir les cycles de vie des logiciels.

Cela fait des années que nous utilisons Arch Linux et différentes de ses variantes, et pour dire, certains des articles et sujets sur nos forums datent de 2005. Cette petite révision de la procédure d’installation date elle de 2013 et certaines de nos machines installées en date de rédaction initiale de cet article sont toujours parfaitement fonctionnelles.

Convaincu et prêt pour écrire quelques lignes de code ?

Nous vous proposons donc, sur une semaine, de monter une installation fonctionnelle d’Arch à travers plusieurs articles.

1) Récupérer Arch

Téléchargez tout d’abord la dernière version en date sur le site officiel d’Arch Linux. Vous pouvez passer par Torrent comme par téléchargement direct. Préférez si possible le premier, nombre de pairs restent connectés et partagent la dernière image disponible.

Nous reste à préparer un CD ou une clef USB et enfin à partitionner le disque avant de passer à l’installation proprement dite.

2) Préparer le média d’installation (mise à jour 2013)

Choisissez la distribution à installer, ici Arch Linux. Indiquez l’emplacement de l’image ISO téléchargée plus tôt et la clef USB que vous souhaitez utiliser avant de cliquez sur [Create].

3) Préparation du disque : les partitions

Le plus simple est de configurer vos partitions à partir du Live CD de Gparted. Alternativement, vous pouvez le faire via un Live CD Ubuntu, Mint ou équivalent disposant de tels outils.

Une première partition de 15 à 20GB pour le système, une deuxième pour le swap (1,5 fois la RAM de votre machine par exemple) et une dernière pour vos documents nous paraissent opportunes. Question formatage, choisissez le format de fichier « ext4 », à votre convenance de chiffrer ou non lesdites partitions. Gardez en tête les noms de vos partitions (/dev/sda1, etc).

Vous pouvez aussi réaliser vos partitions avec Fdisk.

Notez que ci-dessus, la partition /dev/sda2 est chiffrée.

Poursuivre l’installation :

- Du passage à Arch Linux : l’installation
- Du passage à Arch Linux : matériel et environnement


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).