www.eclairement.com > Art et culture

La revue "Vers et Prose"

mardi 20 avril 2004, par Claire Mélanie

La Revue "Vers et Prose" fait son apparition en 1905 dans le contexte d’un essor de la revue littéraire ( "La Revue blanche", "Le Mercure" pour ne citer que les plus célèbres).
Sa devise, qui apparaît dès la première des premières de couverture donne à la fois son programme et son but : "Défense et illustration de la haute littérature et du lyrisme en prose et en poésie", devise qui offre une ouverture des possibles littéraires. Le lyrisme est une notion large qui, le lecteur pourra s’en rendre compte, peut aller du regard naïf sur les choses du quotidien à l’évocation plus rhétorique de la sphère des esprits et des idéaux, qu’ils soient ceux du mal ou du beau, du bon ou du laid.
Paul Fort, qui fut le créateur et le directeur de cette revue a d’ailleurs été considéré par ses contemporains (Tancrède de Visan, André Salmon,...) comme l’homme lyrique en tout : par ses écrits tels que "La tristesse de l’homme" autant que par ses actes. C’est lui qui a soutenu Verlaine, qui a créé le Théâtre d’art, dédié aux textes non-conçus pour être joués ou particulièrement innovants.

Pour tous les curieux d’une époque littéraire où l’esprit, lié à une morale d’amitié et de générosité était encore un idéal de certains cénacles d’écrivains, voire d’artistes.


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).