www.eclairement.com > Art et culture

Pour "La véritable histoire du petit chaperon rouge".

vendredi 25 février 2005, par Lucien

Perrault revisité en animation rend définitivement bien. L’intrigue est menée sur fond d’enquête plantée de retours en arrières illustrant les possibles scenari (on pense invariablement à la mise en scène d’un Colombo).

Si l’animation est très différente en trait d’un elfen lield ou d’un GitS elle est maîtrisée et efficace dans le rendu de cet univers et tient sans conteste la comparaison avec les grands studios 3 D tel Dreamworks ou Pixar. La présentation dès la première page du conte d’un plan des lieux en trois dimensions intègre le spectateur dans la perspective et nous donne l’illusion de participer aux investigations. Cette comédie mêle satyrique et dérision et ne perd pas son efficacité confrontée au regard adulte tant elle fait preuve d’imagination.

Nota : Vu en version originale (doublage : Glenn Close, Anne Hathaway, James Belushi etc).


A lire aussi : Pourquoi je n’ai pas vraiment aimé la véritable histoire du petit chaperon rouge"


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).