Accueil > Nos blogs > Blogabouboule > Révisons nos classiques

Révisons nos classiques

mercredi 27 juillet 2016, par Bouboule impression

Mots-clefs :: La minute philosophique de Bouboule ::


La Cigale, ayant chanté
Tout l’Été,

Se trouva fort dépourvue
Quand la thèse fut venue.

Pas un seul petit morceau
De paragraphe ou de bon mot.

Elle alla crier sa peur
Chez la Fourmi sa consœur,
La priant de lui prêter
Quelque phrase pour subsister
Jusqu’à l’inscription nouvelle.

Je vous donnerai, lui dit-elle,
Avant l’Oût, foi d’animal,
Bavarois en principal.

La Fourmi n’est pas bosseuse ;
C’est là son moindre défaut.

« Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.

— Nuit et jour à tout venant
Je cuisinais, ne vous déplaise.

— Vous cuisiniez ? j’en suis fort aise.
Eh bien ! goûtons maintenant.
J’ai pas écrit un mot je dégustais avant »


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

Bouboule - mes rubriques
puce Ami blogueur
puce Dentiste
puce Fruits et légumes
puce Informatique en liberté
puce Jeu
puce La minute de Monsieur Science
puce La minute philosophique de Bouboule
puce Mardi Gras
puce Mes études à moi
puce Mes voyages
puce Mon enfance
puce Paris
puce Sport études
Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires