Accueil > Nos blogs > Blogabouboule > Paysage accidenté des heures

Paysage accidenté des heures

dimanche 22 novembre 2015, par Bouboule impression

Mots-clefs ::


Quand le matin, le soleil venait de derrière l’hôtel, découvrant devant moi les grèves illuminées jusqu’aux premiers contreforts de la mer, il semblait m’en montrer un autre versant et m’engager à poursuivre, sur la route tournante de ses rayons, un voyage immobile et varié à travers les plus beaux sites du paysage accidenté des heures. Et dès ce premier matin le soleil me désignait au loin d’un doigt souriant ces cimes bleues de la mer qui n’ont de nom sur aucune carte géographique, jusqu’à ce qu’étourdi de sa sublime promenade à la surface retentissante et chaotique de leurs crêtes et de leurs avalanches, il vînt se mettre à l’abri du vent dans ma chambre.

Marcel Proust, À l’ombre des jeunes filles en fleurs


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

Bouboule - mes rubriques
puce Ami blogueur
puce Dentiste
puce Fruits et légumes
puce Informatique en liberté
puce Jeu
puce La minute de Monsieur Science
puce La minute philosophique de Bouboule
puce Mardi Gras
puce Mes études à moi
puce Mes voyages
puce Mon enfance
puce Paris
puce Sport études
Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires