Accueil > Art et culture > Pauline d’Alexandre Dumas

Pauline d’Alexandre Dumas

mercredi 12 décembre 2007, par Claire Mélanie impression

Mots-clefs :: Roman ::


Roman de la jeunesse littéraire d’Alexandre Dumas, publié en 1838, Pauline est un roman de l’enchâssement, du mystère et des passions.

Celui-ci s’ouvre sur un jeu narratif travaillant l’effet de réel : un personnage-narrateur du nom d’Alexandre Dumas nous raconte d’intrigantes rencontres. Lors de son voyage en Suisse, il croise à diverses reprises son ami Alfred de Nerval (l’effet de réel en même temps que la désignation de la fiction, par ce prénom modifié, se prolonge) accompagné d’une femme jeune, à l’air si souffrant, passant comme un fantôme, se dissimulant toujours. C’est Pauline.
Le roman se construit alors comme une suite d’énigmes, posées et résolues au fur et à mesure, mais l’énigme initiale ne trouvera sa pleine résolution que dans les dernières lignes.

Ce roman est une invitation à un voyage que certains trouveront désuet voire irritant : c’est un roman du romantisme, un roman où les gens pleurent, s’écrient contre le sort injuste et le poids de la fatalité, un roman où l’amour s’accompagne toujours d’un voile noir. Dépassez les premières pages, allez plus loin dans ce livre qui se feuillète comme on éfeuille, comme on dépèce délicatement, avec empressement parfois un fruit qui nous cache encore sa saveur. Car c’est dans la parole la plus en creux, celle de Pauline et, encore plus au coeur, celle de Horace, ce héros fatal, mortifère, que se trouvent les passages les plus émouvants, là où l’écriture à la fois concise et manipulatrice réussit.


L’illustration de l’article est un détail du tableau "Althea", oeuvre de John White Alexander, peintre américain symboliste (1856-1915).
Le livre est notamment disponible en Folioclassique.

Poursuivez votre lecture :

- Le Canzoniere de Pétrarque

- La nuit aveuglante, André de Richaud

- Ode à Cassandre de Ronsard

- La Nymphe endormie de Georges de Scudéry

- Un poète contemporain : cinq questions à Thierry Cabot


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce Radiguet, "Le diable au corps", La Rencontre, analyse
puce Radiguet, "Le diable au corps", L’autoportrait, analyse
puce Radiguet, "Le diable au corps", « l’île d’amour », analyse II
puce Radiguet, "Le diable au corps", lecture analytique, « l’île d’amour »
puce "Candide", Voltaire, chapitre 19, Plan de commentaire
puce "Candide", Voltaire, Chapitre premier, extrait et commentaire
puce Balzac, "Le Père Goriot", incipit, texte et commentaire
puce Podcast - Bruges-la-Morte, Georges Rodenbach, Chapitre VII
puce Podcast - Bruges-la-Morte, Georges Rodenbach, Chapitre VI
puce Podcast - Bruges-la-Morte, Georges Rodenbach, Chapitre V
puce Podcast - Bruges-la-Morte, Georges Rodenbach, Chapitre IV
puce Podcast - Bruges-la-Morte, Georges Rodenbach, Chapitre III
puce Podcast - Bruges-la-Morte, Georges Rodenbach, Chapitre II
puce Question roman
carre_trans
Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Microsoft Office   BD   Education   Tutoriels pour débutant   Linux   Firefox   Métier   Urbanisme   Europe   Installation   Littérature   Cinéma   Culture générale   Windows Mobile   Windows Vista   Vie privée   Recherche d’information bibliographique   Peinture   Pages Ouvertes   arts visuels   Cours   Musique   Droit   Windows 7   Histoire   Photographie   Techniques   sport   Anime   Manga   Séries TV   Bases de données   Edito   Android   Spectacle   Poésie   Fable   Windows   Roman   Société   Tutoriels   #ALaMaison   HTML   Théâtre  
Eclairement © 1998 - 2019
Mentions légales - Contact - Partenaires