Accueil > Savoir et Société > Histoire de l’émancipation des femmes, (...)

Histoire de l’émancipation des femmes, Marie-Josèphe Bonnet

dimanche 15 avril 2012, par Claire Mélanie, Lucien impression

Mots-clefs :: Education :: Histoire :: Société ::

A l’occasion de la sortie du livre de Marie-Josèphe Bonnet , Histoire de l’émancipation des femmes, Eclairement vous propose une série d’articles sur ce thème. Au programme, ci-dessous une courte présentation du livre accompagnée de trois questions à Marie-Josèphe Bonnet avant de vous proposer, dans un deuxième article à venir, un entretien plus complet avec l’auteure autour de la femme, de la féminité, mais aussi de la liberté ; avant également une recension plus complète de l’ouvrage.


[sommaire]

Histoire de l’émancipation des femmes, le livre

Dans une présentation soignée et richement illustrée, l’ Histoire de l’émancipation des femmes de Marie-Josèphe Bonnet nous propose une plongée dynamique, à la fois thématique et chronologique, dans une histoire peu souvent abordée d’une telle manière pluri-disciplinaire, celle de l’histoire des femmes.

Illustration : tableau peint avant 1914, "Nos éclaireuses" d’Amélie Beaury-Saurel

Quatrième de couverture

Qu’est-ce que s’émanciper, quand on naît femme dans une société dirigée par, et pour les hommes ? Quelles formes, quels combats, quels acquis toujours menaçés, et quels courants porteurs se déploient au cours de l’histoire ? Comment s’articule l’émancipation individuelle et collective ? Comment les rendre visibles au moyen d’une iconographie originale ? Autant d’objectifs auxquels répond ce livre.
Pour Marie-Josèphe Bonnet, cet éveil de la conscience féminine commence au Moyen Age avec les visionnaires et mystiques qui osèrent prendre la parole dans le cadre trop étroit de la religion de Dieu le Père afin d’exprimer leur expérience singulière. Ces hérétiques seront rejointes par les intellectuelles, poètes, frondeuses, amazones et femmes des Lumières qui contestent l’inégalité entre les sexes tout en développant la culture des salons. Si la Révolution française ouvre l’ère des féminismes et des combats pour les droits, d’autres formes d’émancipation s’élaboreront : union libre, libération sexuelle, libre maternité, connaissance de soi et de l’insconscient, pratiques artistiques, quête spirituelle, sans oublier un engagement citoyen dans les combats collectifs. S’individualiser en tant que femme, déconstruire les normes sexuelles, conquérir sa liberté et sa place dans la Cité, tel peut être le défi de l’émancipation qui concerne les hommes tout autant que les femmes.

Trois questions à Marie-Josèphe Bonnet

ClaireMélanie - Comment peux-tu te présenter pour nos lecteurs ?

Marie-Jo Bonnet - Je suis écrivaine. J’ai conquis le statut d’écrivain de haute lutte, car j’aurais pu devenir universitaire si le sujet de ma thèse ne m’avais située d’emblée en marge des préoccupations universitaires : les relations amoureuses entre les femmes n’avaient jamais fait l’objet d’un intérêt académique. Ma thèse a été la première en histoire des femmes. Je suis venue trop tôt. Heureusement, l’édition accueille les "pionnières". J’ai publié ma thèse en 1981, elle a été rééditée en 1995 chez Odile Jacob sous le titre, Les Relations amoureuses entre les femmes du XVIe au XXe siècle. L’audace paie, car ce livre est devenu mon best-seller.

Claire Mélanie - Qu’est-ce qui t’a amenée à faire ce livre-là, sur ce sujet-là ? Pourquoi l’émancipation ?

Marie-Jo Bonnet - Ce livre est né grâce à l’intelligence d’un homme directeur de collection chez Ouest France, Henri Bancaud et pour ça je peux lui rendre hommage. C’est lui qui a voulu que je fasse ce livre, un livre sur les grandes dates de l’histoire des femmes et je me suis dit que le seul moyen, c’était de faire l’histoire de l’émancipation.
J’ai constaté à mon grand étonnement que ça n’existait pas. Il y a des histoires du féminisme, des histoires des femmes mais pas de l’émancipation des femmes, concept difficile à cerner qui rendait le sujet intéressant à traiter. Cela m’a permis d’ouvrir le questionnement aux différents courants d’émancipation qui nous viennent des temps anciens comme du MLF (Mouvement de libération des femmes).

Je trouve en effet que les différents livres sur histoires des femmes et du féminisme voient les choses de manières trop restreintes.

Claire Mélanie - Quelle démarche as-tu adoptée, une démarche historique ? Engagée ? Les deux à la fois ?

Marie-Jo Bonnet - Bien sur, car un tel sujet n’a d’intérêt que si on est soi-même engagé dans la vie, dans la connaissance, dans la transformation sociale et spirituelle. Je crois dans l’évolution, et pour moi, les femmes sont devenues des ferments d’évolution avec lesquels il faudrait compter de plus en plus pour construire un devenir autre de l’humanité.

(...) A venir, la suite de l’entretien avec Marie-Josèphe Bonnet, autour de sa vision de la femme, du féminisme, de ses aspirations et luttes.

Références

- BONNET Marie-Josèphe, Histoire de l’émancipation des femmes
Relié : 127 pages
Editeur : Ouest-France (14 février 2012)
Collection : Histoire
ISBN-10 : 2737353645

- Ses autres livres, notamment :

  • Violette Morris, Histoire d’une scandaleuse, Ed. perrin
  • Les voix de la Normandie combattante, été 1944, Ed. Ouest-France
  • Les Relations amoureuses entre les femmes du XVIe au XXe siècle, Odile Jacob

- Ailleurs sur le web :


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce Egypte ancienne et constructions identitaires : Sheshonq, les Berbères et l’Algérie
puce Awen Nature, la distillerie d’absinthe
puce La culture pour tous dans le spectacle vivant
puce La lecture au-delà du handicap : une solution apportée par le livre audio
puce Excuse my French !, à la rencontre de Mark Darcy et Mister Big.
puce Secret Défense : la vie cachée des soldats inconnus
puce Le festival bouquinistes, bien moins qu’un festival
puce L’art s’empare de l’absinthe, ou l’inverse peut-être ...
puce Lien de Mê Linh : rencontre avec Jean Marc Turine au Centre Wallonie Bruxelles
puce Life Is A Cabaret !, les musicals comme vous ne les avez jamais envisagés.
puce Le Titanic revisité, une plongée dans le passé
puce Histoire de l’émancipation des femmes, Marie-Josèphe Bonnet
puce Egypte ancienne et constructions identitaires : nationalisme égyptien et panarabisme
puce Le traitement informatique des corpus textuels en histoire ancienne
puce Attention aux intentions (de vote)
puce Mélanie, éducatrice spécialisée dans un foyer pour autistes
puce Persona, étrangement humain
puce Nos voeux 2016
puce Hip hop : des rues du Bronx aux rues arabes
puce Eclairement et la liberté
puce Une autre vision du procès de Galilée
puce Microsoft étudiant : état des lieux des offres éducation 2013
puce Aragon, "C’était le Paris de l’An Mille", le poème du 24
puce Baudelaire, L’Ennemi, le poème du 24
puce Commentaire de texte - Voltaire, L’Ingénu, Chapitre 1
puce Les fenêtres de Charles Baudelaire, le poème du 24
puce Commentaire de texte - Voltaire, Correspondance, Étienne Noël Damilaville
puce Initiation à l’analyse linguistique du discours : application aux Lettres portugaises de Guilleragues - Hypothèses interprétatives, 3
Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Recherche d’information bibliographique   Microsoft Office   Littérature   Poésie   Société   Edito   HTML   Linux   Métier   Tutoriels   Windows Vista   Installation   Peinture   Pages Ouvertes   Manga   BD   Musique   Techniques   Séries TV   Roman   Fable   Photographie   Droit   Windows   Cinéma   Android   Urbanisme   Windows Mobile   Cours   Spectacle   Culture générale   arts visuels   Bases de données   Anime   Firefox   Europe   Windows 7   Tutoriels pour débutant   Histoire   Vie privée   sport   Théâtre   Education  
Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires