Accueil > Savoir et Société > Awen Nature, la distillerie d’absinthe

Awen Nature, la distillerie d’absinthe

mercredi 16 mars 2016, par Pierre impression

Mots-clefs :: Culture générale :: Société ::

C’est au salon du fantastique que nous avons eu le plaisir de rencontrer Julien, fondateur d’Awen Nature, une distillerie des plus intrigantes par sa production peu courante. En effet, on y trouve du Gin, de l’alcool de menthe, des spiritueux à la verveine, à la vanille mais surtout son produit phare : l’Absinthe.


Julien, pour vous présenter le personnage, est un ancien forgeron ayant dû quitter sa profession faute d’avoir trop tiré sur la corde et souffrant donc de quelques soucis d’ordre musculo-squelettiques. Mais mû par une curiosité sans limite, il raviva la flamme d’une de ses plus vieilles passions à savoir : les plantes.

Il avait un intérêt pour leurs fonctions médicinales, leurs propriétés gustatives et leurs usages dans la vie de tous les jours.
Il en vient à fabriquer ses propres savons, son liquide vaisselle, bref, tout ce qui peut lui permettre de toucher de près ou de loin à cette précieuse denrée qui jonche les sols.

Amateur d’alcool, il porte cependant peu dans son cœur les produits issus de la grande distribution.
« Je les trouve un peu fade, je préfère les produits bien faits, rond en bouche ».
Il se lance alors dans la distillation et son intérêt va se porter sur l’absinthe, un produit controversé et réputé pour engendrer la folie mais qui propose beaucoup de variantes et donc un défi certain pour un chimiste en herbe.

Une question le taraude : comment le résultat d’une distillation de plantes médicinales pourrait-il provoquer la démence ?

C’est lors de notre entretien avec lui qu’il nous a offert la réponse : En réalité l’absinthe ne rend absolument pas fou. C’est en revanche l’absorption abusive d’alcool qui aura cet effet. La consommation moyenne des amateurs d’absinthe, à l’époque de son interdiction, s’élevait à une douzaine de verres par jour, suffisamment pour dire qu’on en buvait comme de l’eau. Le breuvage menaçant donc la production du vin français, la rumeur infondée de la fameuse molécule qui rend fou a vu le jour. Mais vous en saurez davantage sur ce spiritueux et son histoire en consultant le site de Julien : http://www.awennature.com/ comme l’article de Floriane

La vente et la production d’absinthe étant donc tout à fait légales, Julien va se proposer de réconcilier les opinions avec cette boisson verte, en cassant les préjugés et en proposant des produits de qualités et originaux.

Julien propose une palette d’absinthes aux arômes éclectiques et subtils que nous avons eu l’opportunité de goûter à son stand au salon du fantastique.
Je vous renvoie d’ailleurs à nos articles, si vous ne les avez pas déjà lus :
La promenade féérique de Floriane
La promenade féérique de Pierre

D’ailleurs par quel heureux hasard nous sommes nous rencontrés à ce salon si particulier ? Eh bien déjà parce que la journée avait été éprouvante et que nous avions bien besoin d’un petit remontant… Mais surtout parce que Julien est friand de ce type d’ambiance et de la faune qu’on peut y trouver.
En effet, l’image de marque d’Awen Nature est teintée par le médiéval fantastique. Cela s’explique d’une part par l’origine de l’alcool et son utilisation médicinale durant l’époque médiévale et d’autre part par le mythe et les légendes autour de l’absinthe, la fée ayant d’ailleurs toujours été la mascotte de cet alcool. C’est également un bon moyen de véhiculer le caractère cent pour cent bio de sa production.

En tout cas, on le remercie pour tout et si l’envie vous en prend, laissez-vous surprendre, vous trouverez tous les points de ventes distribuant ses précieuses décoctions sur le site précédemment cité : http://www.awennature.com/


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce Persona, étrangement humain
puce Nos voeux 2016
puce Hip hop : des rues du Bronx aux rues arabes
puce La culture pour tous dans le spectacle vivant
puce La lecture au-delà du handicap : une solution apportée par le livre audio
puce Eclairement et la liberté
puce Une autre vision du procès de Galilée
puce Excuse my French !, à la rencontre de Mark Darcy et Mister Big.
puce Secret Défense : la vie cachée des soldats inconnus
puce Le festival bouquinistes, bien moins qu’un festival
puce Can Candan, figure turque de l’engagement artistique
puce Mon enfant - Benim çocuğum de Can Candan, un documentaire pugnace plein de grâce
puce Le Titanic revisité, une plongée dans le passé
puce Entretien exclusif avec l’écrivain et cinéaste Atiq Rahimi - seconde partie
puce Zero Motivation : une satire de la place de la femme dans l’armée Israëlienne
puce Curiosité littéraire : L’Histoire de la littérature française de René Doumic
puce Egypte ancienne et constructions identitaires : nationalisme égyptien et panarabisme. Nasser et Sadate
puce Egypte ancienne et constructions identitaires : nationalisme égyptien et panarabisme
puce Article "Agnus Scythicus", Denis Diderot
puce L’ouverture du Neveu de Rameau de Diderot, commentaire
puce Hip-Hop et politique, Episode 2
Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Bases de données   Fable   Europe   Pages Ouvertes   arts visuels   HTML   Photographie   Spectacle   Tutoriels pour débutant   Windows   Windows Mobile   Histoire   Urbanisme   Installation   Tutoriels   Microsoft Office   Cours   sport   Culture générale   Anime   Recherche d’information bibliographique   Techniques   Cinéma   Manga   Séries TV   Linux   Peinture   Roman   Droit   Education   Vie privée   Musique   Littérature   Poésie   Windows Vista   Android   Edito   Firefox   Windows 7   Théâtre   Société   BD  
Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires